Landquart (rivière)

Rivière du canton des Grisons. 1050 ad fluvium langorum, vers 1300 Langwar. La L. prend sa source dans le massif de la Silvretta et de la Vereina, parcourt le Prättigau et se jette dans le Rhin près du village de L. A l'époque romaine et au Moyen Age, elle constituait la limite de la circonscription administrative laïque et ecclésiastique d'Obere Brücke (péage épiscopal dès le Xe s.). En 1464, 1762, 1910 et 1927, la L. et ses affluents causèrent de graves inondations. Dès le début du XVIIIe s., on lutta contre les débordements de la rivière avec des moyens rudimentaires, puis par des digues de protection et des opérations de colmatage à partir de 1870. Ces travaux permirent de gagner environ 200 ha de terre arable jusqu'en 1900. La L. fut utilisée pour le flottage du bois de chauffage et de construction jusque vers 1870. De petites centrales électriques privées furent créées à Klosters, Grüsch, L. et Malans entre 1889 et 1903. La construction des usines hydroélectriques de Küblis, Klosters et Schlappin par les Forces motrices grisonnes entre 1920 et 1927 fut d'une grande importance pour le développement de l'économie du Prättigau.


Bibliographie
– C. Clavuot, J. Ragettli, Die Kraftwerke im Kanton Graubünden, 1991
– M. Thöny, Prättigauer Geschichte, 21991

Auteur(e): Otto Clavuot / AN