12/07/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Glatt

Petit affluent du Rhin dans le canton de Zurich, long de 38,5 km; émissaire du Greifensee, la G. se jette dans le Rhin à Rheinsfelden (comm. Glattfelden). La pente, faible sur le cours supérieur, devient plus raide sur le cours inférieur, où se forment des gravières. Avant 1034 fluvii, qui dicitur glat. A partir du XVe s., la ville de Zurich exerçait la suzeraineté sur la G., dont l'usage était réglementé dans les statuts municipaux de 1462. Au XVIe s., le Conseil délégua la surveillance de la rivière à deux "baillis de la G.". Une première tentative de correction intervint en 1593. La rivière passait pour poissonneuse, mais peu navigable (1742). Les moulins à eau étaient toujours menacés par les crues. L'exploitation industrielle de la force hydraulique fit son apparition en 1816, avec l'installation de filatures. Vers 1900, les usines hydroélectriques du cours inférieur de la G. produisaient une puissance de 1500 kWh. Elles disparurent définitivement après la correction Niederglatt-Rhin (1975). La Greifenseewuhr-Gesellschaft, association des propriétaires de droits d'eau, fut créée en 1890, transformée en coopérative en 1937 et dissoute en 1980. Plusieurs corrections ont eu lieu aux XIXe et XXe s. Le projet Vogel, avec des digues latérales, fut rejeté en 1807. En 1812, la commission cantonale de police des eaux fit une expertise avec le concours de Hans Conrad Escher. Une galerie fut construite près de Rheinsfelden, le lit de la rivière allongé et surcreusé entre Glattbrugg et Oberglatt, mais, faute d'argent, le projet fut abandonné (1825) et liquidé (1840). Une deuxième correction des eaux eut lieu de 1878 à 1895. La troisième, en 1936, fut faite en prévision de la construction de l'aéroport de Kloten, de l'extension de l'habitat et du remaniement parcellaire de la vallée de la G., mais aussi pour créer des postes de travail. La croissance de l'agglomération zurichoise provoqua une grave pollution de la G., qui subsiste malgré la construction de stations d'épuration dans les années 1960. L'assainissement des eaux usées de Zurich-Nord a été amélioré entre 1994 et 2002 par la construction d'une galerie de jonction entre les vallées de la G. et de la Limmat.


Fonds d'archives
– Arch. de la Greifenseewuhr-Genossenschaft (Glattprotokolle, XVIe-XVIIIe s., StAZ
Bibliographie
– H. Maeder, «Aus der Geschichte der Fischerei in der Glatt», in Heimatbuch Dübendorf, 22, 1968, 17-34
– U. Zimmermann et al., Baumwolle und Wasserkraft, 1988
– M. Illi, «Das Oberhauserriet», in ZTb, 1990, 1989, 48-72

Auteur(e): Martin Illi / ME