Wigger

Rivière des cantons de Lucerne et Argovie qui se jette dans l'Aar près d'Aarbourg. 1302 Wigerren, vers 1310 Wigertal. Trois rivières nées sur le flanc nord du Napf et de l'Enzi l'alimentent: l'Enziwigger (ou W.), la Buchwigger (du nom du domaine de Buchen près de Willisau, site d'un ancien plaid) et la Lutheren. Sa vallée inférieure, axe régional à l'époque romaine déjà, constituait au Moyen Age un tronçon de la route Bâle-Lucerne-Gothard, qui croisait à Oftringen la route est-ouest de la vallée de l'Aar. La rivière au cours sinueux fut canalisée et déviée en plusieurs endroits afin d'être mise au service de l'agriculture (système d'irrigation des prairies riveraines exploité du Moyen Age au XXe s.), de l'artisanat et de l'industrie. Pour se protéger des crues, le canton de Lucerne construisit des digues en 1811-1817 et 1852-1854, le canton d'Argovie en 1821. Des accords interrégionaux réglaient la pêche (1422, entre Lucerne et Zofingue vers 1450) et l'irrigation (1562, 1610, 1753). La vallée inférieure de la W. fut le théâtre d'une modernisation agricole et industrielle précoce. La rivière et ses affluents charrient de l'or.


Bibliographie
– A. Bickel, Willisau, 2 vol., 1982
– M. Lemmenmeier, Luzerns Landwirtschaft im Umbruch, 1983

Auteur(e): Waltraud Hörsch / PM