Arago, Etienne

naissance 7.2.1802 à Estagel (Pyrénées-Orientales, F), décès 5.3.1892 à Paris. Romancier et auteur dramatique, républicain, A., compromis dans la journée du 13 juin 1849, s'enfuit en Belgique, puis passa après 1851 en Angleterre et en Hollande. On le trouve ensuite à Genève, en Savoie, à Nice et à Turin. Lié à James Fazy et à Eugène Sue, exilé à Annecy (F), il suscita une plainte de la France à la suite d'une tournée qu'il avait faite avec Ferdinand Flocon et Sue dans le Jura neuchâtelois et bernois. A son retour à Genève, le gouvernement antifazyste l'invita à quitter le canton en août 1854. Il en alla de même quand il y revint peu après. Rentré en France après l'amnistie de 1859, A. sera maire de Paris sous la IIIe République


Bibliographie
Journal de Genève, 11.8.1961
– M. Toulotte, Etienne Arago (1802-1892), 1994

Auteur(e): Marc Vuilleumier