Middes

Ancienne comm. FR, distr. de la Glâne, surplombant la plaine de la Broye, limitrophe du canton de Vaud. M. a englobé Torny-Pittet en 1848 et fusionné avec Torny-le-Grand en 2004 pour former la commune de Torny. 930 Mildes. 170 hab. en 1811, 262 en 1850, 345 en 1900, 341 en 1950, 255 en 1980, 327 en 2000. Tombe de La Tène, trouvailles isolées de l'époque romaine. Au haut Moyen Age, M. fit partie des possessions de l'abbaye de Saint-Maurice. Du XIIIe au XVIe s., la seigneurie appartint aux sires de Villarzel, puis aux Loys, aux Reyff, aux Lanthen-Heid, enfin aux Griset de Forel, qui firent construire leur château en 1748 par Jean Paul Nader. M. fut incorporé au bailliage de Montagny (1478-1798), puis aux districts de Payerne (1798), de Montagny (1803) et de Dompierre (1831-1848). Au spirituel, M. a toujours relevé de la paroisse de Torny-Pittet. Nombreux procès en sorcellerie (XVIe-XVIIe s.). Société de laiterie (1888). Atelier mécanique. Agriculture, élevage (seize exploitations en 2000).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 11, 218-223
– H. Perrochon, «Middes et son château», in Ann. frib., 22, 1934, 66-78

Auteur(e): Evelyne Maradan