• <b>Lac de Sihl</b><br>Famille de paysans déménageant peu avant la mise en eau du lac artificiel. Photographie de  Hans Staub,  1937 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz. Près de 1800 personnes furent obligées de quitter leurs maisons, les derniers peu avant la mise en eau. Hans Staub documenta la construction du barrage par la société Etzelwerk SA et la création du lac.

Sihl, lac de

Lac artificiel dans la haute vallée d'Einsiedeln SZ, d'une longueur de 8,5 km et d'une surface de 11 km². Il y a environ 15 000 ans, un lac postglaciaire existait déjà à l'extrémité du glacier dans la vallée supérieure de la Sihl. Des marais et des tourbières se formèrent après l'abaissement du niveau lacustre. Le lac de S. fut créé entre 1932 et 1937 par la société Etzelwerk SA, fondée par les CFF et les Forces motrices du Nord-Est (NOK). Les concessionnaires mirent en avant la création d'emplois et la nécessité de sacrifier des terrains pour l'auto-approvisionnement de la Suisse en énergie électrique. De 1897 à 1929, les autorités de district et du canton de Schwytz, ainsi que les cantons de Zurich et de Zoug, avaient négocié des indemnisations financières, la fourniture d'énergie préférentielle, l'amélioration des infrastructures et des dédommagements pour préjudices, dus notamment au déplacement de population. Etzelwerk SA construisit un barrage, vingt-neuf kilomètres de routes, deux viaducs et deux digues de fermeture, un château d'eau ainsi qu'une usine électrique à Altendorf (produisant une moyenne annuelle de 270 millions de kWh de courant de traction ferroviaire). Une surface productive de 943 ha fut submergée et 452 fermes affectées par le barrage. Après un conflit juridique, les autorités concédantes obtinrent en 1988 de meilleures conditions contractuelles des CFF, concessionnaires, seuls propriétaires d'Etzelwerk SA depuis 1987. L'étude historique du lac de S. et de son impact n'a débuté que depuis les années 1990.

<b>Lac de Sihl</b><br>Famille de paysans déménageant peu avant la mise en eau du lac artificiel. Photographie de  Hans Staub,  1937 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz.<BR/>Près de 1800 personnes furent obligées de quitter leurs maisons, les derniers peu avant la mise en eau. Hans Staub documenta la construction du barrage par la société Etzelwerk SA et la création du lac.<BR/>
Famille de paysans déménageant peu avant la mise en eau du lac artificiel. Photographie de Hans Staub, 1937 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz.
(...)


Bibliographie
– G. Schwager, Technischer Fortschritt in der bäuerlichen Schweiz, mém. lic. Zurich, 1991
– K. Saurer, éd., Der Sihlsee, 2002

Auteur(e): Ralf Jacober / EVU