14/01/2010 | communication | PDF | imprimer

Mézières (FR)

Comm. FR, distr. de la Glâne, sur la route Romont-Bulle. 1179 de Maseriis. 278 hab. en 1811, 322 en 1850, 406 en 1900, 421 en 1950, 461 en 1980, 674 en 2000. Vestiges d'une villa. Seigneurie dès la fin du XIVe s., relevant des Savoie jusqu'en 1536, puis de Fribourg, M. appartint aux Bonvillars jusqu'en 1547, puis à de nombreux propriétaires dont les Diesbach de Fribourg (1627-1654, 1756-1798) et l'hôpital des bourgeois de Fribourg. Elle fit partie du bailliage de Romont (1536-1798), puis du district du même nom (1798-1848). Le château mentionné dès 1179 fut transformé au XVIIIe s. par les Diesbach qui l'ont possédé jusqu'en 1871; il recèle un ensemble exceptionnel de papiers peints des XVIIIe (manufacture Réveillon, Paris) et XIXe s. La paroisse est mentionnée en 1228 (église Saint-Pierre-aux-Liens, nouveau sanctuaire bâti en 1937-1939). Autrefois exclusivement orienté vers l'agriculture, M. voit dans les années 2000 plus des deux tiers de sa population travailler à l'extérieur.


Bibliographie
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 239-242
– A.-C. Page Loup, «Trésors de papier peint au château de Mézières (FR)», in RSAA, 47, 1990, 341-356

Auteur(e): Evelyne Maradan