No 1

Asperlin, Henri

naissance vers 1410, décès 15.12.1457 à Sion, de Rarogne. Fils de Rodolphe, et d'Agnès de Rarogne. Frère de Rodolphe ( -> 2). Recteur de l'autel Saint-Silvestre à la cathédrale de Sion (1434), chanoine dès 1435, doyen du chapitre de Sion (1437-1453), curé de Loèche (1443-1453). En 1439, A. participa au concile de Bâle. Son élection à la dignité d'évêque de Sion (1451) ne fut confirmée par le pape Nicolas V qu'en 1454, après la résignation du candidat nommé par la papauté, le cardinal Guillaume-Hugues d'Estaing. A l'occasion de son élection, A. obtint des Valaisans la révocation des "articles de Naters" de 1446. Il se joignit en 1454-1455 à une alliance avec Milan et Venise, qui allait apporter au Valais la paix et des avantages économiques. Il fit orner l'église de Valère, à Sion, de nombreuses fresques.


Bibliographie
– B. Truffer, Portraits des évêques de Sion de 1418 à 1977, 1977, 27-29
HS I/5, 212-214

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / TB