Kelleramt

L'origine du K. (1369 Kelnampt ze Lunkoft) remonte au domaine (Dinghof) de Lunkhofen, propriété du couvent de Murbach-Lucerne, qui comprenait les hameaux d'Unterlunkhofen, Oberlunkhofen, Jonen et Arni-Islisberg (tous dans le district actuel de Bremgarten AG). En 1291, l'abbé de Murbach vendit le couvent de Lucerne avec ses domaines (dont celui de Lunkhofen) à l'empereur Rodolphe Ier de Habsbourg. En 1310, la grange principale (Kelnhof) de Lunkhofen est attestée comme étant une circonscription administrative des Habsbourg-Autriche. Le duc Léopold d'Autriche inféoda en 1376 la basse justice à Götz Mülner, de Zurich. En 1414, Bremgarten racheta des héritiers de ce dernier la mayorie avec les juridictions; la haute justice revint à Zurich en 1415. Bremgarten nommait comme bailli et lieutenant baillival de Lunkhofen l'ancien avoyer (président du tribunal) et son adjoint. En 1527, les compétences entre Zurich et Bremgarten furent clairement définies, haute et basse justices furent dès lors administrées conjointement. Sous l'influence de Bremgarten et la protection de Zurich, les paroisses du K. adhérèrent à la Réforme en 1529, mais, après la seconde guerre de Kappel (1531), toutes furent recatholicisées en même temps que Bremgarten. Le K. fut rattaché au canton de Baden en 1798, au canton d'Argovie en 1803.


Bibliographie
– A. Rohr, «Die vier Murbachhöfe Lunkhofen, Holderbank, Rein und Elfingen im Spätmittelalter», in Argovia, 57, 1945, 1-219
– A. Bucher, Die Reformation in den Freien Ämtern und in der Stadt Bremgarten bis 1531, 1950

Auteur(e): Anton Wohler / ABI