08/11/2002 | communication | PDF | imprimer

Blankenburg

Château dans la comm. de Zweisimmen BE, siège de la châtellenie (1386-1798), puis du district (dès 1798, bailliage entre 1803 et 1831) de l'Obersimmental. Le château fort de B., possession des sires de Guin lors de sa première mention en 1329, est dès 1356 le centre de leur seigneurie de Mannenberg-Laubegg. Il n'y a aucun lien, à cette époque, entre le château et les donzels de Blanchenburch, bonne famille de bourgeois et de conseillers de la ville de Berne, chevaliers dès 1327, connue entre 1276 et 1370. En dehors du fait que le nom de B. évoque les barons de Weissenburg, on ignore tout du fondateur du château fort, qui revint en 1371, avec la seigneurie, à la ville de Fribourg. Berne s'en empara lors de la guerre de Sempach (1386), en fit le siège administratif de la châtellenie de l'Obersimmental et le rebâtit, après l'incendie de 1767, dans le style campagnard (1768-1770). Il abrite aujourd'hui les autorités du district (tribunal de cercle à Saanen depuis 1997).


Bibliographie
Bärner Visite - A la rencontre des districts, 1991

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / PM