Courtelary (district)

Bailliage (1815), qui succéda à la seigneurie ou bailliage d'Erguël, puis district (1831) du Jura bernois. Le bailliage de C. fut créé en 1815, lors du rattachement des territoires de l'ancien évêché de Bâle au canton de Berne (Actes de réunion). Il subit alors deux rectifications territoriales: les communes de l'ancienne paroisse de Perles (Meinisberg, Perles, Reiben, Romont) furent rattachées au bailliage de Büren, alors que la commune d'Orvin rejoignit le bailliage de C. Suite aux pétitions des Romontois et aux décrets de 1839 et 1840, Romont regagna le district de C. en 1841. En 1890, il fut amputé du Pré de Macolin (détaché de la commune d'Orvin et réuni à celle d'Evilard, district de Bienne). Depuis lors, le plus grand des districts du Jura bernois (266 km2, 22 119 habitants en 2000) ne subit plus de modification. Les dix-huit communes qui le composent choisirent de rester bernoises lors des plébiscites de 1974 et 1975.


Bibliographie
Bärner Visite - A la rencontre des districts, 1991

Auteur(e): Anne Beuchat-Bessire