• <b>Brandis</b><br>Le château dans son état du milieu du XVII<SUP>e</SUP> siècle, aquarelle par  Albrecht Kauw (Musée d'Histoire de Berne) © Photo Stefan Rebsamen.

Brandis

Château fort dans la commune de Lützelflüh BE, baronnie, puis bailliage bernois (1607-1798). Le château familial des seigneurs de B., au-dessus de la gorge de Lützelflüh, est mentionné pour la première fois en 1250. La seigneurie, relevant de la juridiction de Ranflüh, avait des droits fonciers, de basse justice et de patronage à Lützelflüh, Rüegsau et dans la région de Bigental (Obergoldbach), des terres dispersées dans l'Emmental, ainsi que l'avouerie des couvents de Trub (jusqu'en 1462) et de Rüegsau. Au XVe s., tandis que les barons de B. acquéraient d'autres seigneuries par mariage et remplissaient de nouvelles charges au service de l'Autriche, la seigneurie de B. passa à Ludwig de Diesbach en 1441, à Berne en 1447, à Kaspar von Scharnachtal en 1455, et à des seigneurs savoyards (de Pesmes, de Montmajor) par voie d'héritage en 1482. Berne, suzerain, accrut les compétences de la basse juridiction (cour criminelle dès 1441, mais causes de sang exclues, sauf de 1455 env. à 1537 env.). La ville vendit les possessions d'Obergoldbach (1447-1455) et affranchit les serfs. Elle transféra le couvent sécularisé de Rüegsau à la seigneurie de B. en 1537 et imposa des baillis, bourgeois de Berne, aux seigneurs savoyards catholiques. Les Montmajor, endettés, vendirent B. à Berne en 1607. Le bailliage fut à nouveau doté d'un gibet. Le château, détruit par un incendie de cheminée en 1798, est resté à l'état de ruine. Le territoire fut intégré en 1798 dans le district du Bas-Emmental, puis dans le bailliage de Trachselwald en 1803.

<b>Brandis</b><br>Le château dans son état du milieu du XVII<SUP>e</SUP> siècle, aquarelle par  Albrecht Kauw (Musée d'Histoire de Berne) © Photo Stefan Rebsamen.<BR/>
Le château dans son état du milieu du XVIIe siècle, aquarelle par Albrecht Kauw (Musée d'Histoire de Berne) © Photo Stefan Rebsamen.
(...)


Bibliographie
– F. Häusler, Das Emmental im Staate Bern bis 1798, 2 vol., 1958-1968
– A.-M. Dubler, «Adels- und Stadtherrschaft im Emmental», in AHVB, 90, 2013, 80-88

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / BB