Ecologie

Le terme d'écologie apparaît en français en 1874; il est emprunté à l'allemand Ökologie, utilisé pour la première fois en 1866 par le zoologue Ernst Haeckel, fervent partisan de la doctrine darwinienne de l'évolution. Il est aujourd'hui utilisé dans divers contextes et de manière peu cohérente. En dehors du domaine scientifique, il apparaît notamment dans le mouvement écologique, qui soutient dans son discours politique les intérêts de la protection de l'environnement(Verts). Dans le cadre des sciences, l'écologie désigne la théorie des interactions entre les êtres vivants et leur environnement animé et inanimé. Depuis les années 1980, l'écologie est considérée comme un domaine scientifique autonome et interdisciplinaire.

Jusqu'à la Première Guerre mondiale, l'écologie était assimilée à une branche de la biologie. En 1935, le géobotaniste anglais Arthur George Tansley forgea le terme d'écosystème aussi fondamental que séduisant, notamment pour les recherches environnementales quantitatives et scientifiques. La recherche en matière d'écosystème se tourna résolument vers le flux d'énergie et le cycle des matières.

Dans la seconde moitié du XXe s., on observe l'élargissement de la problématique écologique à presque toutes les disciplines scientifiques. La théorie environnementale du biologiste balte Jakob von Uexküll, considérée comme marginale à son époque, préfigurait les éléments et concepts essentiels d'une recherche globale en matière d'environnement. C'est sous le terme d'écologie humaine, et en partie sous l'influence du mouvement écologique, que passèrent au premier plan de la recherche des questions concernant les interventions humaines dans l'écosystème naturel. Actuellement, des programmes d'études dans le domaine des sciences de l'environnement sont proposés dans toutes les universités suisses.


Bibliographie
– P. J. Bowler, The Fontana History of the Environmental Sciences, 1992
– F. Klötzli, Ökosysteme, 31993
– L. Trepl, Geschichte der Ökologie, 1994
– A. Di Giulio et al. éd., Allgemeine Ökologie, 2007

Auteur(e): Ueli Haefeli-Waser / FS