27/12/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Vallon

Comm. FR, distr. de la Broye, sur les derniers contreforts du Vully, comprenant le hameau de Carignan. Environ 1200 Valum. 129 hab. en 1811, 150 en 1850, 175 en 1900, 212 en 1950, 166 en 1970, 267 en 2000. Quelques trouvailles isolées remontent à la charnière du Bronze final et de Hallstatt. Les fouilles de la villa gallo-romaine (Ier-Ve s.), partiellement détruite par un incendie vers la fin du IIIe s., ont mis au jour plus de quarante pièces distribuées dans trois corps de bâtiment, un portique à colonnade, un horreum (grenier), un jardin, un laraire (autel domestique) avec des statuettes en bronze, un riche décor de peintures murales ainsi que deux mosaïques: celle dite de Bacchus et Ariane (seconde moitié du IIe s.) et celle de la venatio (chasse en amphithéâtre, début IIIe s.), la plus grande conservée in situ en Suisse. L'occupation partielle de la villa au Ve s. est à mettre en relation avec un mausolée édifié à cette époque sur l'éperon molassique la dominant; il fut remplacé au VIe s. par l'église Saint-Pierre de Carignan (reconstruite vers l'an mille; trésor monétaire du XVe s. dans le chœur).

La petite seigneurie de V. dépendit dès les XIIe-XIIIe s. des sires d'Estavayer. Le village fut incendié par les Payernois en 1338. V. passa sous domination fribourgeoise en 1475, fut rattaché au bailliage d'Estavayer (1536), puis aux districts de Payerne (1798), de Montagny (1803), de Dompierre (1831) et enfin de la Broye (1848). V. a toujours relevé de la paroisse de Carignan. Le centre d'essai de l'Union des fédérations agricoles (aliments pour animaux) et de la Schweizerische Verwertungsgenossenschaft für Eier und Geflügel (aviculture) fut actif à V. de 1965 à 1983. Au début du XXIe s., la commune, à vocation agricole, connaissait un développement résidentiel. La Fondation Pro Vallon fut créée en 1995 et le Musée romain, sur le site de la villa, édifié en 2000.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 3, 5-25
– G. Bourquenoud, «Vallon, un petit paradis broyard», in Fribourg illustré, 1990, no 6, 9-14
– M. Fuchs, Vallon, musée et mosaïques romaines, 2000

Auteur(e): Marianne Rolle