Ardon-Chamoson

Seigneurie (vidomnat, majorie et salterie) relevant de la mense épiscopale de Sion dès le XIe s., comprenant Ardon, Chamoson, Saint-Pierre-de-Clages et Grugnay. De 1384 à 1475, la seigneurie fut dans les mains des comtes puis ducs de Savoie; elle revint ensuite à la mense épiscopale jusqu'en 1798. Sont attestés dans la seconde moitié du XIIIe s. les châteaux du Crest à Ardon (rasé en 1475) et de Chavey à Chamoson (date de destruction inconnue). Ardon et Chamoson étaient des communautés distinctes en 1315 déjà. La seigneurie d'A. disparut en même temps que la grande majorie de Sion en 1798.


Bibliographie
– J.E. Tamini et al., Essai d'hist. du district de Conthey, [1933]

Auteur(e): Danielle Allet-Zwissig