02/05/2013 | communication | PDF | imprimer

Sévaz

Comm. FR, distr. de la Broye, située dans l'enclave d'Estavayer-le-Lac. 1056 Silva. 52 hab. en 1811, 64 en 1850, 77 en 1900, 105 en 1950, 145 en 2000. Trésor monétaire enfoui après 1484. Vers 1350, S. fit partie du mandement d'Estavayer. Un petit prieuré, dépendant des chanoines du Grand-Saint-Bernard, peut-être fondé par un membre de la famille d'Estavayer, est attesté à S. depuis 1167. Après l'expulsion des prieurs, il fut incorporé une première fois au chapitre de Saint-Nicolas de Fribourg en 1528, puis définitivement de 1602 à 1849. Au spirituel, S. releva de la paroisse d'Estavayer, avant d'être rattaché à celle de Bussy (FR) en 1905. La chapelle Saint-Nicolas remonte au XIIe s. Le village fut ravagé par un incendie en 1847. S. est resté une commune agricole: cultures céréalières, betterave et maïs. Une zone industrielle fut aménagée en 1981, un quartier résidentiel apparut en 1984.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 5, 163-165
– C. Martin, «Le trésor monétaire de Sévaz», in Revue suisse de numismatique, 40, 1959, 27-32
HS, IV/1, 275-276
– J.-L. Boisaubert et al., dir., Archéol. et autoroute A1, destins croisés, 2008, 213-230

Auteur(e): Marianne Rolle