Trimstein

Ancienne comm. BE, distr. de Konolfingen, arrondissement administratif de Berne-Mittelland, depuis 2013 partie de la comm. de Münsingen. Située sur un plateau dominant la vallée de l'Aar, la commune comprenait le village de T. et quelques fermes isolées. 1148 Trimesteim. 306 hab. en 1764, environ 430 en 1993, 482 en 2000. La basse justice fut exercée par plusieurs familles bourgeoises de Berne (notamment les Gisenstein et les Rieder) au XVe s., puis par le seigneur de Worb (1498-1798). Au bas Moyen Age, le village, qui pratiquait l'assolement, fut censitaire de la seigneurie de Wil pour l'usage des forêts et des pâturages au Homberg et au Buchli. Le domaine d'Eichi, basse juridiction qui formait un fief masculin en 1423, fut donné à la chartreuse de Thorberg en 1459, puis fit partie du bailliage de Thorberg (dès 1528) et ensuite de la juridiction de Konolfingen (dès 1604). Le château d'Eichi, maison de campagne privée, date de 1836. T et Eichi, dans la circonscription supérieure d'impôt des pauvres du quartier communal Viertelsgemeinde de Rubigen, relevaient de la paroisse de Münsingen. En tant que commune scolaire et quartier communal, T. et Eichi dépendaient de la commune d'habitants de Rubigen. En vue de son autonomie communale, T. réalisa d'importantes constructions, tels le bâtiment polyvalent (1985) et la maison de commune avec poste (1992). Après une votation populaire (1989), le village se détacha de Rubigen pour former une commune (1993). La localité agricole, dont le territoire est traversé par la ligne de chemin de fer Berne-Lucerne depuis 1859, n'est pas desservie par les transports publics.


Bibliographie
Einwohnergemeinde Rubigen feiert, [1991]
– W. Gfeller, Trimstein, 1998
– M. Walter, Bauinventar der Gemeinde Trimstein, 2007

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / CAP