11/12/2014 | communication | PDF | imprimer

Reuchenette, La

Partie de la comm. de Péry BE, située le long de la Suze, au sud de Péry et au nord de Rondchâtel. En 1654, le prince-évêque de Bâle Jean François de Schönau édifia un haut fourneau à La R., érigée en fief noble en 1693. Il fut concédé aux Chemilleret qui le détinrent jusqu'à leur extinction en 1756. Le fief retourna alors à l'évêque qui l'amodia à un industriel alsacien, puis au maire de Courtelary. En 1782, il comprenait une forge, une maison d'habitation, une auberge et un foulon loué à des chamoiseurs biennois. Un établissement de bains fonctionna une vingtaine d'années. Sous le régime français (1798-1813), La R. fut déclarée bien national et le fief noble aboli. La Société des forges d'Undervelier exploita la forge jusqu'en 1867. En 1890, la fabrique soleuroise de ciment Portland Vigier installa une succursale à La R. Au début du XXIe s., Ciments Vigier SA (dans Vigier Holding SA depuis 1995) produit 600 000 t par an et emploie 125 personnes.


Bibliographie
– H. Rennefahrt «Das Bergwerk in der Reuchenette», in AHVB, 50, 1966, 3-56
– J. Luterbacher, Péry, 1984, 46-93

Auteur(e): Anne Beuchat-Bessire