11/01/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Petinesca

Le site romain de P., dans la comm. de Studen (BE), est mentionné dans la Table de Peutinger et dans l'Itinéraire d'Antonin comme station le long de la route entre Aventicum (Avenches) et Salodurum (Soleure). Le nom de P. n'est pas attesté par l'épigraphie. Des trouvailles préromaines sur le Jensberg, notamment un système de fortifications (rempart et fossé), renvoient à l'existence d'un oppidum celtique dont la dimension et la durée d'occupation restent incertaines. Les premiers signes de colonisation romaine datent du milieu du Ier s. apr. J.-C., mais la première route dans le secteur du Vorderberg remonte à la première décennie apr. J.-C. Les restes d'un mur, découverts sur le monticule du Gumpboden à l'intérieur de l'oppidum, délimitaient une enceinte sacrée fréquentée du milieu du Ier au milieu du IVe s., qui englobait six temples gallo-romains (fanum), trois édifices appelés "chapelles", un bâtiment à fonction inconnue et une fontaine ou un puits. Sur le flanc sud du Jensberg, deux autres temples furent mis au jour à Ried ainsi que des vestiges de bâtiments (milieu du Ier - milieu du IIe s.). Au sud de la gravière actuelle, près du Vorderberg, une rangée de bâtiments en bois destinés au logement ou à des activités artisanales, construits dès le milieu du Ier s. le long de la route déjà mentionnée, furent remplacés par des constructions en pierre sans doute au début du IIe s. Dans le secteur Rebenweg/Grubenmatt/Grabfeld, un vaste complexe à fonction indéterminée, érigé au Ier s., comprend un atelier de potier, des thermes, ainsi qu'une tour-porte dotée de murs de pierre massifs, construite au milieu du IIIe s. Les tombes à incinération et à inhumation de la nécropole de Keltenweg/Römermatte datent de 75 à 110 environ apr. J.-C. Une partie de P. avait sans doute déjà été abandonnée au milieu du IVe s. Un lien entre le système défensif de 368-369 mis au jour dans la commune voisine d'Aegerten et les vestiges de P. ne peut être établi.


Bibliographie
Petinesca, 1-, 1995-
SPM, 5, 397

Auteur(e): Alfred Hirt / UG