Lobsigen

Village de la comm. de Seedorf BE, situé en bordure du plateau de Frienisberg. 1173-1180 Lobesingen. 181 hab. en 1764, 494 en 1910, 229 en 1960. Au début du XXe s., on découvrit une station littorale au bord du lac de L. (lac de moraine). Les objets trouvés (outils en pierre et en os, céramiques) appartiennent à la civilisation de Cortaillod. On mit au jour à L. également des tombes, probablement du haut Moyen Age, et un chemin de planches. Au Moyen Age, L. pratiquait l'assolement. Les grottes de grès, situées dans la région de Räbhalen, sont mentionnées en 1298 comme biens du domaine du Felsenkeller. Elles ont été habitées jusqu'au XXe s. Attestés de 1170 au XVe s., les L., ministériaux des Neuchâtel, puis des Aarberg, avaient peut-être à l'origine leur résidence sur le Chutzenhubel; ils vendirent probablement leurs biens de L. à l'abbaye de Frienisberg, qui y exerça les droits seigneuriaux dès le XIVe s. Le village connut le même développement politique, ecclésiastique et économique que Seedorf. Le marais de Seedorf fut asséché au moyen d'un fossé artificiel, au XIXe s. et le niveau du lac de L. fut abaissé d'environ 1,2 m entre 1928 et 1934. Le lac est un site protégé depuis 1955.


Bibliographie
Seedorf einst und jetzt, 1976
– C. Osterwalder et al., «Archäologische Funde und Untersuchungen im Kt. Bern 1970-1980», in Jahrbuch des Bernischen Historischen Museums, 61/62, 1981/1982

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / MBA