17/02/2010 | communication | PDF | imprimer

Prévondavaux

Comm. FR, distr. de la Broye, à l'extrémité ouest de l'enclave de Surpierre. 1403 Profunda vallis, ancien nom all. Tiefental. 119 hab. en 1811, 148 en 1850, 123 en 1900, 92 en 1950, 41 en 1970, 63 en 2000. Deux tertres repérés en 1989 sont peut-être des tumulus de Hallstatt. Le village formait une petite seigneurie relevant des Savoie, puis de Fribourg. Elle appartint aux d'Avenches, Zimmermann, Gléresse, d'Englisberg, d'Alt (ces derniers ajoutèrent à leur patronyme de Tieffenthal); elle passa de la famille d'Alt aux d'Affry. P. fit partie du bailliage de Vuissens dès 1603, des districts d'Estavayer dès 1798, puis de Surpierre de 1803 à 1848. Le château fut conquis par les Fribourgeois en 1536; partiellement détruite en 1900, la bâtisse est à l'état d'abandon. Avant la Réforme, P. dépendit de la paroisse de Denezy. Les habitants bâtirent en 1583 leur chapelle (dédiée à saint Hubert, reconstruite en 1887, restaurée en 1926), qui releva de la paroisse de Vuissens en 1666. La commune a gardé son caractère agricole (élevage et cultures fourragères).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 12, 191-193
La Liberté, 16.1.1969; 12.8.1983; 6.1.1984
– K. et E. Tremp-Utz, «Herrschaft und Kirche in Vuissens im Mittelalter und in der frühen Neuzeit», in FGB, 62, 1979/80, 7-84 (surtout 71-72)

Auteur(e): Marianne Rolle