Grünenmatt

Village de la comm. de Lützelflüh BE, sur la Grünen, au nord du Ramisberg; siège (sans église) du second pasteur de la paroisse de Lützelflüh, depuis 1946. Au XVIe s., G. renonça à l'assolement obligatoire, partagea les biens communaux (av. 1591) et occupa les pâturages du lieudit Schachen. Dès la première moitié du XVIe s., des pauvres s'établirent sans autorisation sur ces pâtures. Cette colonie, entérinée par le gouvernement bernois en 1569, se développa en un village de journaliers et de petits artisans (moulin à foulon en 1701). En 1723, on installa dans ce site favorable (pont sur la Grünen, route Huttwil-Sumiswald) une filiale de la douane de Lützelflüh. Le quartier de Grünenmatt (ancienne circonscription de l'impôt des pauvres) comprenait G., Ramsei, Farbschachen, ainsi que des fermes isolées au Furligraben et au vorderer Dürrgraben. La route de la vallée (1875) et le chemin de fer Ramsei-Huttwil (station de G. ouverte en 1908) favorisèrent l'essor industriel du village: scieries, fabrique de caisses (1871), charpenteries, constructions métalliques, outre diverses petites entreprises et un dépôt de carburants de la Confédération.


Sources imprimées
SDS BE, II/8
Bibliographie
– J. Rettenmund, Amtsbezirk Trachselwald, 1991

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / WW