Montbrelloz

Ancienne commune FR, district de la Broye, dans l'enclave d'Estavayer-le-Lac, ayant formé la commune de Vernay de 2006 à 2016 avec Autavaux et Forel (FR), partie de la commune d'Estavayer depuis 2017. 1228 Mons brenlos. 153 hab. en 1811, 167 en 1850, 161 en 1900, 181 en 1950, 268 en 2000. Lame de hache du Néolithique, vestiges romains isolés. Au XIIe s., un prieuré fut fondé par les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem; il dépendit de la commanderie de La Chaux (Cossonay) jusqu'en 1536. Le village fut brûlé par les Payernois en 1338. Au Moyen Age, M. relevait de la seigneurie d'Estavayer; il fut rattaché au bailliage homonyme (1536-1798), puis au district d'Estavayer-le-Lac (1798-1848). La paroisse, attestée en 1228 et desservie par les hospitaliers de 1322 à 1555, fut incorporée au chapitre de Saint-Nicolas de Fribourg en 1580; elle comprenait Autavaux entre 1909 et 1942. Ancienne église du prieuré, dédiée à saint Jean-Baptiste (romane, agrandie au XIIIe s., remaniée en 1761, désaffectée, restaurée en 1986). Eglise paroissiale de 1965. Léproserie en 1573. Assèchement des marais (1828-1853), remaniement parcellaire (1941-1948). Localité rurale (huit exploitations agricoles en 2000) visant un développement résidentiel depuis l'ouverture de l'autoroute A1 (2001).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 8, 469-483
Almanach de la Broye, 1987, 55-59
– J. Bujard, «Montbrelloz», in Archéol. fribourgeoise, 1994, 77-80

Auteur(e): Marianne Rolle