01/06/2006 | communication | PDF | imprimer

Holz

Ancien hameau habité toute l'année sur une petite terrasse au-dessus de la comm. d'Unterbäch VS. 1299 im Holz. Au Moyen Age, H. fut le noyau d'un alleu des barons de Rarogne, situé dans une zone de défrichement. H. comptait dix-neuf feux en 1299 (80-90 hab.), qui furent affranchis du droit de meilleur catel (usferte) par Werner de Rarogne. Le "voisinage" (consortes et convicini) comprenant les habitants du lieu et de ses fractions (Ta, Bifig, Rufine) acquit en 1431 et 1434 tous les droits sur H. (fiscalité et justice) des seigneurs de Rarogne, embarrassés financièrement par l'affaire de Rarogne (1415-1420). En 1435, les acheteurs garantirent par une alliance défensive l'administration autonome de ces droits de souveraineté par la commune de H. (communitas). Comme juridiction libre (jurisdictio libera) entretenant son propre châtelain, elle exerça jusqu'en 1798 dans les limites définies en 1434 la haute et la basse justice (lieu d'exécution et gibet attestés dans la toponymie). Elle affirma son immunité à l'égard du prince-évêque de Sion et, plus tard, des dizains (confirmation par la Diète en 1441 et par le prince-évêque en 1582). La chapelle Saint-Barthélemy fut édifiée au début du XVIIIe s. Au XIXe s. au plus tard, H. devint filiale d'Unterbäch et ne fut désormais exploité que comme mayen.


Bibliographie
– G. Zenhäusern, «Zur Geschichte des "Freigerichtes" Holz (1441-1798)», in BWG, 30, 1998, 213-284

Auteur(e): Gregor Zenhäusern / WW