01/12/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Lully (FR)

Comm. FR, distr. de la Broye, au sud d'Estavayer-le-Lac, à laquelle ont été réunies les comm. de Bollion et Seiry en 2006. 1011 in villa Lulliaco. 50 hab. en 1811, 58 en 1850, 73 en 1900, 158 en 1950, 242 en 1980, 363 en 2000. Vestiges de l'âge du Bronze (habitat, fours, céramique), nécropole romaine. En 1011, Rodolphe III de Bourgogne restitua l'église de L. au couvent de Romainmôtier qui l'avait possédée auparavant. La seigneurie de L. appartint à la famille d'Estavayer, dont une branche porta le nom d'Estavayer-L. aux XVIIe et XVIIIe s. Acquis par Fribourg au XVIe s., L. fut rattaché au bailliage d'Estavayer (1536-1798), puis intégré au district du même nom (1798-1848). L'église Saint-Léger, paroissiale en 1228, dépendante du clergé d'Estavayer dès 1532, succède à un sanctuaire carolingien, remplacé par un édifice en bois (Xe s.), agrandi au XIe s. et aux XIIIe-XIVe s., remanié à l'époque gothique et transformé plusieurs fois ultérieurement. La restauration de 1984 a mis au jour plus de cent cinquante sépultures à l'intérieur de l'édifice. L. fut à nouveau érigé en paroisse en 1860, avec Bollion et Châtillon. Institut du Bon Pasteur (maison d'éducation pour filles) tenu par les carmélites dans le château de L. (1937-1956). Village rural se développant en commune résidentielle, L. abrite un restoroute de l'autoroute A1 (2001).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 7, 288-302
Archéol. fribourgeoise: chronique archéol. 1984, 1987, 68-71

Auteur(e): Marianne Rolle