03/07/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Derborence

Site alpestre valaisan occupant un bassin élevé du massif des Diablerets, au pied sud du sommet de la Tour Saint-Martin, au débouché des vallons de Cheville et de la Derbonne. Au cours du XVIIIe s., le cirque de D. a connu deux gigantesques éboulements. Le premier, le 23 septembre 1714, fit quatorze (peut-être quinze) victimes. Au printemps 1749, le second éboulement fit surgir le lac de D. Cet éboulement, le plus volumineux à s'être produit en Suisse dans les temps historiques (50 millions de m³ au total) est aussi celui dont la dénivellation totale est la plus grande observée, avec environ 1900 m entre la crête des Diablerets et le lieudit Besson. Ramuz s'est inspiré de cette catastrophe pour écrire l'un de ses plus beaux romans, Derborence (1934). La vallée a été choisie comme district franc fédéral (réserve de chasse) dès 1911. Zone protégée depuis 1961, D. comprend de nombreux mayens qui ont perdu leur vocation première et servent de chalets de vacances aux habitants de Conthey.


Bibliographie
Conthey, mon pays, 1979

Auteur(e): Maurice Terrettaz