Hagenwil

Château, ancienne seigneurie et localité de la comm. d'Amriswil TG. Partie de la commune locale (Ortsgemeinde) de Räuchlisberg dans la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Amriswil de 1816 à 1979. Un château à douves, cédé par Rudolf de H. à l'abbaye de Saint-Gall, se dressait dès 1264 au moins dans le village paroissial du même nom, au sud-est d'Amriswil. Après plusieurs ventes et legs, il appartint avec sa seigneurie aux Bernhausen de 1504 à 1684, puis revint à l'abbaye de Saint-Gall, qui y fit résider jusqu'en 1798 l'administrateur de la basse juridiction de H. (H., Au, Breiteneich, Köpplishaus et Räuchlisberg). L'église fut consacrée une première fois en 1495. La paroisse était liée à la seigneurie et comprenait à l'origine Räuchlisberg et Muolen. Le village embrassa la Réforme en 1529, mais revint à l'ancienne foi en 1536. Après la suppression de l'abbaye de Saint-Gall, le château (transformé en 1786) passa en 1806 à la famille Angehrn, qui y installa une auberge, encore en exploitation de nos jours. La céréaliculture et la vigne ont fait place vers la fin du XIXe s. à l'élevage et à la production laitière. Le village a gardé son caractère rural.


Bibliographie
– E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957
– B. Giger, «Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittelalters bis in die frühe Neuzeit», in ThBeitr., 130, 1993, 90-91
– S. Länzlinger et al., Amriswil, 1999

Auteur(e): Verena Rothenbühler / PM