Hagenwil

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Château, ancienne seigneurie et localité de la comm. d'Amriswil TG. Partie de la commune locale (Ortsgemeinde) de Räuchlisberg dans la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Amriswil de 1816 à 1979. Un château à douves, cédé par Rudolf de H. à l'abbaye de Saint-Gall, se dressait dès 1264 au moins dans le village paroissial du même nom, au sud-est d'Amriswil. Après plusieurs ventes et legs, il appartint avec sa seigneurie aux Bernhausen de 1504 à 1684, puis revint à l'abbaye de Saint-Gall, qui y fit résider jusqu'en 1798 l'administrateur de la basse juridiction de H. (H., Au, Breiteneich, Köpplishaus et Räuchlisberg). L'église fut consacrée une première fois en 1495. La paroisse était liée à la seigneurie et comprenait à l'origine Räuchlisberg et Muolen. Le village embrassa la Réforme en 1529, mais revint à l'ancienne foi en 1536. Après la suppression de l'abbaye de Saint-Gall, le château (transformé en 1786) passa en 1806 à la famille Angehrn, qui y installa une auberge, encore en exploitation de nos jours. La céréaliculture et la vigne ont fait place vers la fin du XIXe s. à l'élevage et à la production laitière. Le village a gardé son caractère rural.


Bibliographie
– E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957
– B. Giger, «Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittelalters bis in die frühe Neuzeit», in ThBeitr., 130, 1993, 90-91
– S. Länzlinger et al., Amriswil, 1999

Auteur(e): Verena Rothenbühler / PM