11/12/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Lenzerheide/Valbella

Fractions de la comm. de Vaz/Obervaz GR. Stations climatiques (tourisme estival et hivernal) situées dans un paysage formé par un éboulement à l'époque préhistorique, comprenant les alpages de Lavoz à l'ouest et de Scharmoin à l'est. En 2006, sur les 2586 habitants de la commune de Vaz/Obervaz, environ 2000 vivaient à L.

Aux XVe et XVIe s., du minerai de fer fut exploité sur le Parpaner Rothorn. La haute vallée de L. où, jusqu'au milieu du XIXe s., il n'y avait que des mayens, se trouvait au débouché de la "route supérieure" venant des cols du Septimer et du Julier, améliorée en 1836-1840. La construction de la route du Schin en 1869, puis l'ouverture de la ligne Coire-Thusis-Engadine des Chemins de fer rhétiques en 1903 firent perdre temporairement de son importance au trafic par les cols. Un tramway électrique devant relier L. à Coire fut projeté en 1895; l'éclatement de la Première Guerre mondiale empêcha le début des travaux, prévu pour 1914. La route a été améliorée et asphaltée en 1936.

Le premier hôtel de cure fut ouvert en 1882. Au début, cette activité était limitée à la saison d'été. Quelques familles paysannes des fractions de Vaz/Obervaz décidèrent ensuite d'occuper leurs mayens toute l'année. Les constructions se multiplièrent: l'église catholique date de 1886, l'école de 1906. La première saison touristique d'hiver eut lieu en 1903-1904; en 1914, il y avait six hôtels à L. D'autres hôtels et maisons de vacances s'y ajoutèrent durant les années 1920 et 1930. Le funiculaire du val Sporz (traîneaux tirés par des câbles) fut construit en 1936, les remonte-pentes de Tgantieni et Scalottas en 1941-1942. La construction d'appartements de vacances connut un boom dès les années 1950 (habitat dispersé, premier plan de zones établi en 1981). L'ouverture des remontées mécaniques du Rothorn en 1963 marqua le début de l'exploitation touristique du versant est de la vallée; sur le versant ouest, à l'initiative de la commune, on construisit en 1972 les remontées et équipements sportifs de Danis SA (en 2005, Rothorn&Scalottas SA et Danis Stätz SA ont fusionné dans les Remontées mécaniques de Lenzerheide SA). En 1990, l'hôtellerie offrait plus de 2500 lits à L., la parahôtellerie environ 12 000, et le nombre total de nuitées s'élevait à 1,2 million (27% dans les hôtels et pensions et 73% dans la parahôtellerie). Les mayens sont encore utilisés pour l'agriculture. Les deux alpages, propriété de la commune, sont exploités par des coopératives.


Bibliographie
Festschrift zur Zentenarfeier 100 Jahre Kurort Lenzerheide/Valbella 1882-1982, 1982
Vaz/Obervaz in Wort und Bild, 1993

Auteur(e): Toni Cantieni / LA