08/09/2005 | communication | PDF | imprimer

Cugy (FR)

Comm. FR, distr. de la Broye dès 1848, dans l'enclave d'Estavayer-le-Lac, comprenant le village de C. et les hameaux de la Grange-des-Bois et du Moulin de Glâne. 968/985 Cuzziaco. 380 hab. en 1811, 480 en 1850, 738 en 1900, 633 en 1930, 696 en 1950, 875 en 2000. Tiepoldus et Salicus donnèrent un alleu à l'évêque de Lausanne Eginolfus (968-985). La petite seigneurie de C. fut le fief dès le XIIe s. des seigneurs d'Estavayer, devenue la branche de Cuzie; au XVe s., elle fut le fief successif de Guillaume d'Avenches, des de Glâne, Bonstetten, Féguely, Lanthen-Heid, et de Reyff. Elle releva des Montagny dès 1329, de Fribourg après 1477 et fut incorporée au bailliage d'Estavayer depuis 1536, puis au district de ce nom de 1798 à 1848. Les Payernois incendièrent une partie du village en 1338. La paroisse de C., fondée certainement avant l'an mille, ne comprend plus actuellement que Vesin. Nuvilly et Aumont s'en détachèrent en 1586, Montet en 1663 et Seiry en 1734. La donation de l'église de C. à l'abbaye de Montheron, propriétaire d'une grange à C. dès 1142, fut confirmée par une bulle d'Alexandre III (1177); Montheron céda ses droits et propriétés à l'abbaye d'Hauterive en 1230. L'église Saint-Martin, consacrée en 1313, fut remplacée par un nouveau sanctuaire édifié au village au XVIe s., rebâti en 1906-1907. Château du XVIe s. Gare sur la ligne ferroviaire Payerne-Yverdon (1878). L'autoroute A1 passe depuis 2001 sur le territoire de C. Elevage, cultures diversifiées, tabac (le secteur primaire occupait un bon cinquième de la population active en 2000). L'Union agricole de la Broye (ACB Agri) a son siège à C. depuis 1959. Usine de cadrans de montre (Alduc SA) de 1965 à 1979.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 3-4, 446-478
– H. Chuard, Cugy millénaire 968-1968, 1968
La Liberté, 9.4.1975
Almanach de la Broye vaudoise et fribourgeoise, du Jorat et du Vully, 1992, 121-28

Auteur(e): Marianne Rolle