25/04/2013 | communication | PDF | imprimer

Séquanes

Peuple gaulois (Celtes) de l'est de la France, voisin des Helvètes. Ptolémée (Géographie, 2, 9, 21) relate que les Séquanes auraient occupé une partie du Plateau; ils auraient été contraints au repli dans le Jura par l'arrivée des Helvètes, ce qui reste à l'état de conjecture. Lors de l'exode de 58 av. J.-C., ils autorisèrent le passage de ces derniers sur leur territoire (César, De bello gallico, I, 9). Les limites de leur territoire se sont modifiées au cours des IIe et Ier s. av. J.-C., dans la frange rhénane d'une part après qu'ils eurent fait appel au roi germain Arioviste, peu avant l'intervention de Jules César et le début de la guerre des Gaules, et à l'ouest d'autre part, sur la vallée de la Saône, en raison de leur rivalité avec le peuple des Eduens, installé en Bourgogne, en vue du contrôle de cet axe primordial de communication. Besançon (Vesontio), leur oppidum principal, deviendra la capitale de la cité des Séquanes à l'époque romaine (De bello gallico, I, 38). Au Bas-Empire, les Séquanes donnèrent leur nom à la province de Séquanaise, appelée plus tard Maxima Sequanorum.


Bibliographie
– S. Fichtl, «Les peuples du Jura à l'époque de César», in L'isthme européen Rhin-Saône-Rhône dans la Protohist., dir. A. Richard et al., 2009, 361-367

Auteur(e): Gilbert Kaenel