Fruence

La seigneurie et le château fort de F., situés au fond de la vallée du même nom où coule la Veveyse, entre le Moléson et le mont Vuarat, sont attestés pour la première fois en 1095 en relation avec Leitfredus de castello Friuvencie. Dans la seconde moitié du XIIe s., ils sont cités comme fief des seigneurs de Blonay, en possession de la famille de F. En 1244, Guillaume et Nicolas de F. placèrent la seigneurie sous la suzeraineté de Pierre II de Savoie. En 1296, le comte Amédée V l'acheta et la rattacha directement à la maison de Savoie, transférant son siège dans la ville nouvellement créée de Châtel-Saint-Denis. La famille de F. (de Châtel) conserva jusqu'à son extinction, au XVe s., la vidamie qui revint par la suite à Fribourg (1629). Le château fort et le village, qui comprenait une église paroissiale mentionnée pour la première fois en 1228, étaient situés au sud-ouest de l'actuel hameau de F., sur un éperon rocheux au confluent des deux cours d'eau formant la Veveyse. Ils furent abandonnés vers 1296/1301 à la suite de la construction de Châtel-Saint-Denis.


Bibliographie
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 150-156
– G. Castelnuovo Seigneurs et lignages dans le Pays de Vaud, 1994, 72-73 (ital. 1990)

Auteur(e): Ernst Tremp / FP