Everdes

Seigneurie (ancien nom all. Grüningen) avec château fort, issue vers 1269/1275 du partage de celle de Vuippens et attribuée à la branche cadette des seigneurs de Vuippens. Outre le château fort, situé sur une éminence surplombant le passage de la Sarine face à Corbières, elle comprenait également Echarlens et, dès la fin du XIVe s., Morlon. Suite au mariage de Françoise d'E. avec Pierre de Langin en 1373, elle devint possession de cette famille savoyarde. Prise par les Fribourgeois en 1475 lors des guerres de Bourgogne et dotée d'un châtelain, elle fut intégrée au nouveau bailliage de Vuippens-E. en 1553. Elle garda toutefois ses droits de justice. De 1798 à 1848, E. fit partie du district de Bulle, puis de celui de la Gruyère. Lors de la guerre d'Everdes (Grüningenkrieg) en 1349, suite à une attaque d'Othon d'Everdes contre Mermeta, veuve de l'avoyer fribourgeois Johann Ier de Maggenberg, les Fribourgeois, avec l'appui des Bernois, détruisirent le château à titre de représailles.


Bibliographie
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 131-135
– R. Flückiger Mittelalterliche Gründungsstädte zwischen Freiburg und Greyerz, 1984, 101-103

Auteur(e): Ernst Tremp / LD