Estavayer (seigneurie)

La seigneurie, qui tire son nom de la ville d'Estavayer-le-Lac, était depuis le XIIe s. possession des sires d'E. Elle fut divisée vers la fin du XIIe s. entre deux des trois fils de Conon Ier. Après avoir été vassaux de l'évêque de Lausanne, les coseigneurs d'E. reconnurent, en 1244 et 1250, la suzeraineté de Pierre II de Savoie. Un nouveau partage intervint à la fin du XIIIe s., de sorte que coexistaient trois seigneuries administrées à partir des trois châteaux forts sis dans la ville d'E. (La Motte-Châtel, Chenaux et Savoie). Les coseigneurs exerçaient leurs droits conjointement, la division n'étant pas strictement territoriale. Vers 1350, la juridiction d'E. s'étendait sur la ville d'E. et sur les villages de Lully, Franex, Frasses, Bussy, Morens, Rueyres-les-Prés, Vernay, Forel, Autavaux, Montbrelloz, Sévaz, Montet (Broye), Aumont et plus tard Granges-de-Vesin. En 1349, Guillaume d'E. vendit pour 3300 livres lausannoises la moitié qu'il possédait à Isabelle de Chalon, dame de Vaud, dont les héritiers revendirent la part en 1359 au comte Amédée IV de Savoie. En 1421, elle fut cédée par le duc Amédée VIII à Humbert de Savoie, qui acquit ensuite (1432) d'Anselme et Jacques d'E. la seigneurie de Chenaux. Au décès d'Humbert (1443), les deux parts qu'il possédait revinrent au duc de Savoie, lequel vendit Chenaux à Jacques d'E. en 1454. Pour payer ses dettes, Jean, petit-fils de Jacques, céda Chenaux à la ville de Fribourg (1488), qui y installa un châtelain. Lors de la conquête du Pays de Vaud (1536), les Fribourgeois occupèrent le château de Savoie, mirent la main sur la seigneurie qui en dépendait et firent un bailliage de la châtellenie. Le bailli, également avoyer de la ville d'E., résidait au château de Chenaux. Lorsque Laurent d'E. mourut sans descendance en 1632, Fribourg annexa l'ensemble de l'ancienne seigneurie. En 1798, le bailliage fut intégré au district d'E. puis au district de la Broye dès 1848.


Bibliographie
– H. de Vevey, «Les sires d'Estavayer», in GHS, 2, 225-348
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 115-130
– D. Tappy, Les Etats de Vaud, 1988, 149-152
– G. Castelnuovo Seigneurs et lignages dans le Pays de Vaud, 1994, 95-100 (ital. 1990)

Auteur(e): Stefan Jäggi / ME