Autavaux

Ancienne commune FR, district de la Broye, ayant formé la commune de Vernay de 2006 à 2016 avec Forel (FR) et Montbrelloz, partie de la commune d'Estavayer depuis 2017. Sur la rive sud du lac de Neuchâtel. 1350 Autavauz. 87 hab. en 1811, 120 en 1850, 139 en 1900, 136 en 1950, 201 en 2000. Deux sites lacustres sont connus depuis le XIXe s., le premier du Néolithique, le second, plus important, de l'âge du Bronze. C'est sur ce dernier, appelé La Crasaz II, qu'ont été notamment découverts des éléments en bronze, pièces appartenant à un char à deux roues importé de Toscane ou du Latium. Le village dépend en 1350 de la seigneurie d'Estavayer; les communiers se reconnaissent sujets de Philippe d'Estavayer en 1504. A. fit partie dès 1536 du bailliage, puis de 1798 à 1848 du district d'Estavayer. La dîme fut vendue en 1505 par François de Treytorrens au clergé d'Estavayer, sous réserve du droit de rachat. Les deux tiers des habitants se rattachaient à la paroisse d'Estavayer; les autres furent paroissiens de Morens (FR), de Montet (Broye) dès le début du XVIIe s., enfin d'Estavayer en 1719. A. fut réuni à la paroisse de Montbrelloz en 1907, puis fit partie du rectorat Forel-A. créé en 1909, érigé en paroisse en 1942. Village à caractère rural: cultures céréalières et fourragères, élevage bovin. Remaniement parcellaire de 1972 à 1986.


Bibliographie
– J.Ph. Grangier, Ann. d'Estavayer, 1905, 282-284
La Liberté, 10-26.4.1909
– C. Buchiller, «Quelques considérations sur la "poignée de char étrusque" d'Autavaux FR», in ArS, 15, 1992, 74-79

Auteur(e): Marianne Rolle