No 2

Haldas, Georges

naissance 14.8.1917 à Genève,décès 24.10.2010 au Mont-sur-Lausanne, orth. puis cath. (1940). Fils de Léonidas, d'origine grecque (Céphalonie), comptable à la suite de revers de fortune, et de Marguerite Monard, d'origine neuchâteloise et genevoise. Licence ès lettres à Genève. Précepteur, journaliste, libraire, il travaille pour la Baconnière (Rencontres internationales de Genève) et Rencontre. Traducteur d'Anacréon, de Catulle, d'Umberto Saba. Il publie de la poésie dès 1942. Mais c'est la chronique qui lui vaudra la consécration d'un public élargi: Boulevard des Philosophes (1966), La Maison en Calabre (1970), Chute de l'Etoile Absinthe (1972), Chronique de la Rue Saint-Ours (1973). Publication de nombreux Carnets, journaux intimes, et de Légendes, chroniques thématiques (football, cafés de Genève, repas) auxquelles il faut joindre d'innombrables études littéraires ou philosophiques et des scénarios tant pour le cinéma que pour la télévision (collaboration avec Claude Goretta). Lauréat de plusieurs prix littéraires, dont le prix Schiller en 1971 et 1977, le grand prix C.F. Ramuz en 1985 et le prix Edouard Rod en 2004.


Bibliographie
A la rencontre de Georges Haldas, 1987
– Francillon, Littérature, 3, 333-341

Auteur(e): Claude Frochaux