21/08/2008 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Maillart, Ella

naissance 20.2.1903 à Plainpalais (auj. comm. Genève),décès 27.3.1997 à Chandolin, prot., de Genève et Bremgarten bei Bern. Fille de Paul, marchand de fourrures, de Marie Dagmar Kliim. Célibataire. Etudes secondaires à Genève. Skieuse et navigatrice d'élite (première femme dans une épreuve de voile aux Jeux olympiques, Paris, 1924), M. entreprend son premier grand voyage en 1930 en URSS, dont elle tire Parmi la jeunesse russe (1931); dès lors, elle passera une grande partie de sa vie à voyager en Asie, vivant de ses reportages et de ses livres: Turkestan russe (1932), traversée Chine-Inde par le Xinjiang alors interdit avec le journaliste anglais Peter Fleming (1935, Oasis interdites, 1937), séjour en Inde (1939-1945) après avoir passé par la Turquie et l'Afghanistan avec Annemarie Schwarzenbach (La Voie cruelle, 1952). Elle s'établit à Genève et Chandolin en 1946. Reprenant ses périples en Asie (dès 1951), elle organise ensuite des voyages culturels (1957-1987). Ses récits sur des régions alors inconnues, illustrés de ses propres photos, ont été traduits en plusieurs langues et sont devenus des modèles du genre.


Fonds d'archives
– Espace Ella Maillart à Chandolin
– MEL
Bibliographie
Pionnières et créatrices en Suisse romande, 2004, 226-239 (avec liste des œuvres)
– O. Weber, Je suis de nulle part: sur les traces d'Ella Maillart, 2004

Auteur(e): Françoise Fornerod