No 2

Godel, Vahé

naissance 16.8.1931 à Genève, sans confession, de Genève et Domdidier. Fils de Robert ( -> 1). ∞ 2) Bente Bjerregård, Danoise. Sa double origine comptera pour beaucoup dans sa carrière. Etudes de lettres à Genève. Professeur au collège de Genève de 1956 à 1993, son activité littéraire se partage également entre une veine lyrique et une veine narrative, auxquelles il faut ajouter une importante activité de traducteur (de l'arménien). Parmi les poèmes, on mentionnera Signes particuliers (1969), Quelque chose quelqu'un (1987) et De plus belle (1993), parmi ses récits Du même désert à la même nuit (1978), né d'un séjour en Arménie soviétique, Ov (1992) et Arthur Autre (1994). Si les poèmes sont volontiers évocateurs d'instants vécus, les récits s'attachent surtout à définir une quête d'identité à travers l'épaisseur de la mémoire et du langage, ce qui leur donne parfois un aspect expérimental qui n'est pas sans rappeler certaines tentatives de Michel Butor.


Bibliographie
– J.-M. Le Sidaner, Vahé Godel, 1981

Auteur(e): John E. Jackson