No 1

Marsaux, Lucien

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 4.3.1896 (Marcel Hofer) à Corgémont, décès 3.6.1978 à Bevaix, prot. puis cath. (1929), de Bettenhausen. Fils de Samuel et de Julie Marie Schläppi née Gilomen. ∞ Denise Gabrielle Silvestre. Etudes de droit. Avocat à Neuchâtel (1922-1929), M. partage ensuite sa vie entre Paris et la Suisse, se consacrant à l'écriture. Auteur d'une œuvre considérable (plus de vingt-cinq publications, dont Les prodigues 1930, Le chant du cygne noir 1947 et Les incroyables 1952) habitée par la thématique du péché et de la grâce, M. s'est adonné à la poésie, aux nouvelles, aux contes, au théâtre ou encore aux essais. Mais il est surtout un romancier "mystique", dont les personnages, hantés par le jugement divin et le sentiment de leur culpabilité, luttent dans l'ombre, mais avec l'espérance perpétuelle du salut.


Bibliographie
– Francillon, Littérature, 2, 381-382
Biogr.NE, 5, 215-219

Auteur(e): Pascal Antonietti