Andelfingen (seigneurie, district)

Seigneurie au bas Moyen Age, bailliage zurichois de 1482 à 1798, district de 1798 à 1803, bailliage (Oberamt) de 1814 à 1831 et depuis 1831 district du canton de Zurich, formant avec le nord du district de Winterthour la région dite du Weinland zurichois. Cependant, seigneurie, district et région ne recouvrent pas le même territoire.

Le bailliage kibourgeois de Diessenhofen dans le landgraviat de Thurgovie passa par héritage aux Habsbourg, qui l'engagèrent en le démembrant à la fin du XIVe s. L'un des morceaux gagés, appelé bailliage d'A., en partie dégagé en 1371, fut à nouveau remis en gage en 1377 à Hug von Hohenlandenberg; il comprenait les villages d'A., Ossingen, Guntalingen, Waltalingen et Dörflingen avec les haute et basse justices; il prit dès lors le nom de seigneurie d'A. Lorsqu'en 1424 l'Autriche hypothéqua le comté de Kibourg à la ville de Zurich, A. fut d'abord exclu du marché. Mais en 1434 Beringer von Hohenlandenberg dut remettre à Zurich, sur pression de l'empereur Sigismond, la seigneurie d'A., que la ville put conserver après la restitution du comté de Kibourg à l'Autriche (1442). D'abord bailliage "intérieur", c'est-à-dire administré par un membre du Petit Conseil résidant en ville, la seigneurie d'A. fut unie au bailliage de Kibourg de 1465 à 1473 et devint bailliage "extérieur" en 1482.

Zurich reçut en 1434 la seigneurie telle que décrite en 1377, sauf la basse justice de Dörflingen. Une extension vers le sud, dont les épisodes ne sont pas connus, fait que selon le rôle fiscal zurichois de 1450 la seigneurie comprend aussi, au sud de la Thur, Thalheim an der Thur, Dätwil, Gütighausen, Dorf, Niederwil, Oberwil, une partie de Henggart et Humlikon. La haute juridiction s'étendait en outre à Kleinandelfingen et à la seigneurie de Flaach-Volken, qui sera dissoute en 1780 et intégrée au bailliage d'A. Le bailli siégea sans doute au château fort, mentionné dès 1361, puis dans un bâtiment nouveau de 1614, enfin dans un édifice de 1780-1782, encore debout. Zurich fit rédiger un coutumier en 1534 et fixa la frontière thurgovienne en accord avec le bailli confédéré de Frauenfeld en 1540. A. fut chef-lieu de district sous l'Helvétique. A l'époque de la Médiation, l'ancien bailliage fut incorporé au district de Winterthour. Avec un territoire nettement agrandi, il devint district à la Restauration (Oberamt de 1814 à 1831, puis Bezirk).


Sources imprimées
– SDS ZH, ms., StAZ
Bibliographie
– E. Stauber, Geschichte der Kirchgemeinde Andelfingen, 3 vol., 1940-1943
– R. Hantke et al., Zürcher Weinland, 2 1987

Auteur(e): Martin Illi / PM