No 1

Liègme, Bernard

naissance 30.11.1927 (Bernard Liengme) au Locle,décès 12.4.2013, prot., de Cormoret. Fils de Jean Liengme, comptable, et de Laure née Liengme. ∞ 1955 Marie-Lise Béguin, fille de Georges, avocat, de Rochefort. Etudes de lettres à l'université de Lausanne. Professeur à l'école supérieure de jeunes filles de Neuchâtel, plus tard au gymnase. D'abord comédien avec Charles Apothéloz aux Faux-Nez à Lausanne et dans la troupe de Jean Kiehl, L. fonde en 1959 avec Marcel Tassimot le Théâtre populaire romand (TPR), puis, après la faillite de celui-ci, devient le dramaturge du nouveau TPR, qu'il relance avec Charles Joris en 1961. Ses pièces sont politiquement engagées, comme Les murs de la ville (1961), Le soleil et la mort (1966) ou Les Augustes (1972). Il signe Tandem (1976), Solo (1978) et Les archivistes (1981) pour le théâtre Les Trois Coups à Lausanne. L'œuvre de L. a été traduite en plusieurs langues. Prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (1972), prix de littérature du Canton de Berne (2000), prix de littérature du Canton de Neuchâtel (2000).


Bibliographie
– B. Liègme, Le feu du théâtre, 1980 (entretiens avec C. Vallon)
– Francillon, Littérature, 3, 229-230
DTS, 1108-1109

Auteur(e): François Marin