27/09/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Oberurnen

Ancienne commune GL, ayant fusionné en 2011 avec Bilten, Filzbach, Mollis, Mühlehorn, Näfels, Niederurnen et Obstalden pour former la commune de Glaris Nord. Village industriel de l'Unterland glaronais, sis, pour sa partie la plus ancienne, sur le cône de déjection de la Rüfirunse. Vers 1340 Obern Urannen. 691 hab. en 1850, 862 en 1900, 1181 en 1950, 1811 en 2000. Au Moyen Age, O. appartenait avec Niederurnen à l'abbaye de Schänis et payait l'impôt à l'abbaye de Säckingen. Le château fort de Vorburg, dont les ruines (les plus imposantes du canton) se dressent sur un éperon rocheux au-dessus du village, fut probablement érigé vers 1300 comme centre administratif des Habsbourg, puis cédé en gage en 1369 à Rudolf Stucki et abandonné au plus tard au XVe s. Le village participa après 1280 à la construction de la chapelle de Mollis et en releva, comme Näfels, après son érection en paroissiale en 1319. Ayant rejeté la Réforme, il constitua en 1532, avec Näfels, une paroisse catholique qui se dota en 1592 d'une chapelle richement décorée, dédiée à la Trinité. En 1868, il se sépara de la paroisse de Näfels et inaugura sa propre église (Saint-Georges). L'élevage ovin prédominait au Moyen Age, puis les moutons cédèrent peu à peu la place au gros bétail. Dans les zones montagneuses de la commune, les alpages du Schwändital furent répartis en 1704 entre trois corporations d'usagers, auxquelles adhérèrent les communiers probablement désireux d'augmenter leur production. En 1839, O. acquit l'alpe de Sonnen. Peu après la correction de la Linth, l'industrialisation fit son apparition, avec une filature (1833), puis une indiennerie (1836), qui sera remplacée par une usine de tissage de la soie (1890-1974). En 1887, la SA Schraner ouvrit une forge d'estampage. L'école du village (1851) fut agrandie en 1927. En 1860, O. construisit avec Näfels un bâtiment scolaire dans le Schwändital pour les enfants des zones de montagne. La commune fut raccordée aux Chemins de fer du Nord-Est en 1875. Elle exploite une usine électrique depuis 1906. Une nouvelle école fut construite en 1963-1964 et un établissement de pédagogie curative en 1969 (devenu en 2004 centre de pédagogie curative du canton de Glaris). Une maison de commune à fonctions multiples fut inaugurée en 1976. Abritant quelques petits établissements industriels et de nombreuses entreprises artisanales, la commune comptait 266 emplois en 2005 (secteur primaire 21%, secteur secondaire 31%, secteur tertiaire 48%).


Bibliographie
– I. Tschudi-Schümperlin, J. Winteler-Marty, Glarner Gemeindewappen, [1941], 167-168
Glarner Nachrichten, 20.2.1976 (annexe)
Oberurnen, 1978 (brochure de la commune)

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / FP