Clanx

Ruine d'un important château fort (comm. Appenzell), au sommet d'une colline du Lehn, avec vue sur la cuvette d'Appenzell. Mentionné pour la première fois en 1219 (in arce C.) et souvent appelé château d'Appenzell. L'abbé de Saint-Gall Ulrich von Sax (1204-1220) et son frère Heinrich, avoué de l'abbaye, l'édifièrent et lui donnèrent le nom d'une de leurs propriétés dans le val Calanca. Centre des biens abbatiaux à Appenzell, C. prit une importance considérable. En 1949, on exhuma les fondations d'une puissante tour carrée et d'une autre plus petite située au point le plus élevé, des parties du mur d'enceinte et des traces probables du logis. La plupart de ces vestiges sont sans doute postérieurs aux destructions subies en 1289. En 1402, les Saint-Gallois et les Appenzellois rasèrent définitivement le château.


Bibliographie
– P. Diepolder, F. Knoll-Heitz, «Aus der Geschichte der abt-sankt gallischen Burg Clanx bei Appenzell», in Appenzeller Kalender, 1951
– H. Schneider, W. Meyer, Burgen der Schweiz, 6, 1983, 92-93
MAH AI, 1984, 480-483

Auteur(e): Heinrich Boxler / WW