Biaufond

Hameau de la comm. des Bois JU, distr. des Franches-Montagnes, à la limite entre la France et les cantons du Jura et de Neuchâtel, avec une partie sur territoire neuchâtelois. 71 hab. en 1888, 39 en 1910. B. est, jusqu'à la Révolution française, à la limite des diocèses de Bâle, Lausanne et Besançon. En 1747, François et Joseph Raspieler quittèrent la verrerie française de Blancheroche, fondée à la fin du XVIIe s., pour construire celle de B. (ou des Esserts d'Iles), exploitée jusqu'à 1793. A proximité, ruines du Moulin de la Mort détruit par un incendie en 1893.


Bibliographie
– W. Neutzling, Die Glasmacherfamilie Raspiller, 1988
– G.-J. Michel, Verriers et verreries en Franche-Comté au XVIIIe s., 1989

Auteur(e): Claude Rebetez