Sauverny

Localité de la comm. de Versoix GE, limitrophe de la comm. française homonyme du Pays de Gex, situées de part et d'autre de la Versoix. S., dont l'église (vocable Saint-Maurice) est certainement fondée au XIe s. par l'abbaye de Saint-Maurice, est remis en fief à Amédée II de Gex par l'abbaye de Saint-Oyend de Joux (Saint-Claude) en 1225, puis aux seigneurs de Grailly par le comte de Savoie (XVe s.). La seigneurie de S. est rachetée par Louis Bonivard (1455). A la suite de l'occupation bernoise (1536-1567), elle est acquise par Hans Jacob Wild, bourgeois de Bâle. S. suit le destin du Pays de Gex et passe avec lui à la France en 1601. En 1815, au second traité de Paris, Genève reçoit Versoix, avec la partie du territoire de S. sur la rive gauche de la Versoix. S. abrite l'Observatoire astronomique de l'université de Genève (dès 1966) et, en partenariat avec celui-ci, le Laboratoire d'astrophysique de l'EPF de Lausanne (dès 2005). Ce site est le centre suisse de recherche astronomique le plus important.


Bibliographie
– H. Buathier et al., Hist. des communes de l'Ain, 1985, 502-503

Auteur(e): Dominique Torrione-Vouilloz