29/05/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Saconnex d'Arve

Hameau de la comm. de Plan-les-Ouates GE, sur la rive gauche du Rhône, comprenant Saconnex-Dessus et Saconnex-Dessous. S. est le berceau de la famille de Sacconay, dès le XIIe s., qui se fixa ensuite sur la rive droite du Rhône. A Saconnex-Dessus, au lieudit La Tour, se trouvait le château construit entre 1299 et 1301 par le comte de Genève Amédée II. Il avait la forme d'un quadrilatère de 52 m par 30 m et était entouré d'un fossé, avec quatre tours circulaires aux angles. Il comportait des bâtiments autour d'une cour et était précédé d'une autre cour avec ses dépendences. La seigneurie et le château de S. changèrent plusieurs fois de propriétaire; en 1544, à la suite d'un procès, Marin de Ternier dut les céder à Hugues Vandel, bourgeois de Gènève, dès lors ce lieu porta le nom de Saconnex-Vandel. La seigneurie fut érigée en comté en 1652. Pillé par les Bernois en 1536, puis occupé par la Savoie lors des guerres avec Genève, le château fut incendié en 1589, puis démantelé avec d'autres, par ordre du Conseil de Genève en 1590. Il ne subsista que les ruraux et les ruines, utilisées comme carrière. Les tufs qui servirent à l'agrandissement de la ferme Guillerme-Pastori, sise au Bachet-de-Pesay (comm. Lancy), déplacée au Musée en plein air de Ballenberg en 1985, proviennent de ce site. Au XVIIIe s., il y avait encore trois tours, deux en 1820 et au début du XXIe s., il ne restait que la tour orientale, tronquée de ses créneaux. A la fin du XIXe s., elle fut couronnée d'une vierge en fonte, en provenance, dit-on, de l'église de Compesières, placée par la famille Montfalcon, propriétaire du lieu.


Bibliographie
– P. Bertrand, Plan-les-Ouates, Saconnex-d'Arve, Arare, 1951
– L. Blondel, Châteaux de l'ancien diocèse de Genève, 1956
– P. Baertschi, La ferme genevoise au Musée de l'habitat rural suisse à Ballenberg, 1985

Auteur(e): Dominique Zumkeller