Epeisses

Hameau, comm. d'Avully GE. 1220 Espeyssie, Espessi. En 1220, Humbert, comte de Genève, concède au prieur de Saint-Victor, pour la défense du territoire de la Champagne et pour le refuge des moines et de leurs hommes, la permission de construire un château à E., d'y fonder un bourg et d'y établir une garde composée de vingt familles. Prises dans la mestralie de la Champagne et de Cartigny, elles seront exemptes de toute juridiction et de tout service. Le comte de Genève promet de défendre E. et s'engage à exécuter les criminels condamnés à mort par les officiers du prieur. Le château est construit dans la boucle du Rhône, sur la falaise, face au château de la Corbière sur l'autre rive (comm. Challex, Ain), possession des sires de Gex revendiquée par les comtes de Savoie. E. assure la garde du pont de la Corbière situé à proximité. Un fossé coupe la presqu'île, séparant le château du bourg qui seul subsiste aujourd'hui. On ne connaît pas la date de la destruction du château, devenu inutile au XIVe s. lorsque l'ensemble de la région passe aux Savoie.


Bibliographie
– L. Blondel, Châteaux de l'ancien diocèse de Genève, 1956, 44-46

Auteur(e): Catherine Santschi