• <b>Dorneck</b><br>Vue du château depuis le nord-ouest, détail d'un dessin à la plume de 1754 dans le livre d'esquisses  d'Emanuel Büchel (Kunstmuseum Basel, Kupferstichkabinett).

Dorneck

Château fort et seigneurie, bailliage soleurois de 1485/1502 à 1798. Le district de Dornach, créé sous la République helvétique (1798-1803), fut divisé en 1803 en deux bailliages (Oberamtei), Dorneck et Thierstein, devenus des districts (Bezirke) en 1831 et formant ensemble le district (Amtei) de Dorneck-Thierstein.

<b>Dorneck</b><br>Vue du château depuis le nord-ouest, détail d'un dessin à la plume de 1754 dans le livre d'esquisses  d'Emanuel Büchel (Kunstmuseum Basel, Kupferstichkabinett).<BR/>
Vue du château depuis le nord-ouest, détail d'un dessin à la plume de 1754 dans le livre d'esquisses d'Emanuel Büchel (Kunstmuseum Basel, Kupferstichkabinett).
(...)

Mentionné dès 1360 (mais les plus anciens vestiges archéologiques remontent au XIe s.), le château fort de D. occupe une large barre rocheuse à l'est de Dornach. Sans doute fondé par les Soyhières-Pfeffingen, il passa par héritage aux comtes de Thierstein en 1180. On ne sait s'il a subi des dommages lors du tremblement de terre de 1356. Le comte Sigmund de Thierstein-Farnsburg le céda en 1360, avec tous les droits afférents, au duc Rodolphe IV de Habsbourg-Autriche, qui le lui remit en fief héréditaire. Donné en gage par les Habsbourg à Henmann von Efringen en 1394, le château resta aux mains de cette famille, les Habsbourg ne s'étant pas dégagés. En 1485, Bernhard von Efringen le vendit à Soleure qui, par achat des droits des Thierstein, en acquit la pleine souveraineté en 1502 et en fit le siège d'un bailliage. Celui-ci comprenait les villages de Dornach, Gempen (acquis par Soleure en 1485/1502), Seewen (1487), Büren (1502), Hochwald (1509), Rodersdorf, Hofstetten, Flüh, Mariastein, Witterswil (1515), Nuglar-Sankt-Pantaleon (1522, brièvement attribué au bailliage de Thierstein au XVIe s.) et Bättwil (1527). Après la bataille de Dornach (1499) et la guerre des Paysans de 1525, Soleure renforça le château, qui fut gravement endommagé lors de l'invasion française de 1798, puis vendu à la commune de Dornach comme carrière de pierre, au titre de bien national. Dornach donna la ruine en 1903 au canton de Soleure, qui la classa en 1935 (restaurations en 1903, 1932-1936, 1998-1999). Successeur du bailliage, le district de Dorneck (chef-lieu: Dornach) fait partie de la Regio Basiliensis.


Bibliographie
SolGesch., 1-4/I
– W. Meyer, Burgen von A bis Z, 1981
– G. Faccani, «Zur Baugeschichte der Burgruine Dorneck bei Dornach», in MA, no 2, 1999, 41-60

Auteur(e): Anna C. Fridrich / PM