15/12/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Matt

Comm. GL, l'un des trois villages (celui du milieu) du Sernftal, à l'entrée du Krauchtal, avec les Weissenberge (habitat dispersé sur la hauteur). 1273 Mattun. 257 bourgeois glaronais de sexe masculin en 1777, 659 hab. en 1850, 690 en 1900, 622 en 1950, 381 en 2000. Entre 1261 et 1273, M. construisit avec l'autorisation de l'abbesse de Säckingen une chapelle, qui fut érigée en église paroissiale de la vallée en 1273; depuis la Réforme, elle sert de temple pour M. et Engi. En 1528 eut lieu un soulèvement iconoclaste, alors que Fridolin Brunner, l'ami de Zwingli, était pasteur à M. (1527-1530). M. formait avec le village d'Engi une circonscription électorale (Wahltagwen), qui s'appela M.-Engi dès 1603. L'agriculture autarcique se maintint très longtemps dans les Weissenberge. La construction d'une scierie, d'un moulin et d'un pilon est attestée en 1767. Une école existait au XVIIe s. déjà; aux XVIIIe et XIXe s., plusieurs pasteurs ouvrirent une école privée. Fondée en 1867, la filature de la famille Spälty fut fermée en 1967; elle peut loger actuellement jusqu'à 500 soldats. En 1905, M. fut raccordé aux transports publics grâce au chemin de fer du Sernftal, remplacé par un autobus en 1969. Un téléphérique relie depuis 1967 les Weissenberge à M. Au début du XXIe s., l'agriculture est orientée presque exclusivement sur la production de lait. Les Weissenberge connaissent une modeste activité touristique. En 1861, l'école secondaire du Sernftal s'installa à M.; à partir du milieu des années 1970, elle reçoit les élèves du degré supérieur de toute la vallée, tandis que ceux de l'école primaire se rendent à Engi. M. devint commune (électorale) en 1887; avec celles d'Engi et d'Elm, elle forme depuis 1989 le cercle électoral du Sernftal. En 2005, le secteur primaire offrait un quart des emplois.


Bibliographie
– R. Zwicky, «Aus den 700 Jahren der Matter Kirche», in Neujahrsbote für das Glarner Hinterland, 1975, 7-28

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / WW