Sax

Village et paroisse (avec Frümsen) dans la comm. de Sennwald SG. Au pied des Kreuzberge, S. contrôlait la brèche de la Saxerlücke, une des voies qui reliaient le Rheintal à Appenzell. 1210 Saches. 476 hab. en 1787, 717 en 1900, 760 en 2000. Centre de la baronnie homonyme au Moyen Age, le village fit partie du bailliage zurichois de S.-Forstegg de 1615 à 1798. La Réforme s'imposa définitivement en 1565. Le gouvernement saint-gallois repoussa en 1835, 1838, 1866 et 1896 les requêtes des gens de S., qui souhaitaient se détacher de Sennwald. L'élevage bovin et chevalin, la culture du lin et l'économie alpestre prédominèrent jusqu'au XIXe s.; la broderie semi-mécanique joua un rôle dès 1880. Des prairies à litière furent exploitées au marais du Saxerriet jusqu'à l'amélioration foncière de 1920-1936. Sis à l'écart des grands axes, S. compte parmi les villages architecturalement les mieux conservés du Rheintal.


Bibliographie
– W. Rüdisühli, Sax und die Herrschaft Hohensax, 1996

Auteur(e): Wolfgang Göldi / AN