22/07/2008 | communication | PDF | imprimer

Luchsingen

Comm. GL, dans le Hinterland, sur la rive gauche du Grosstal (vallée de la Linth), comprenant le village de L. avec le hameau d'Adlenbach et le lotissement de vacances de Schlatt, ainsi que les anciennes communes (fusion en 2004) de Hätzingen et de Diesbach (GL). Avec Nidfurn et Leuggelbach, L. forme le cercle électoral d'Eschentagwen. 1274 Luchsingen. 652 hab. en 1850, 789 en 1900, 768 en 1950, 592 en 2000. Jusqu'en 1395, L. dut payer des redevances à l'abbaye de Säckingen. Une communauté d'usagers, mentionnée en 1496, exploitait avec les villages voisins les forêts (partagées en 1735 et 1882). Au spirituel, L. releva d'abord de Glaris et dès 1349 de Schwanden (sauf Adlenbach, qui dépendit de Betschwanden du XIVe s. à 1868). Réformé en majorité en 1528, il se dota d'un temple en 1752 et d'une église catholique en 1937. Aux XVIe et XVIIe s., la gorge de Bächibach abritait un établissement thermal. Au XVIIIe s., le filage à la main était la principale source de revenus. La filature et l'atelier de tissage Jenny furent exploités de 1828/1843 à 1938, la fabrique de cartons Tschudi de 1880 à 1966. L'école primaire fut bâtie en 1841 et l'école réale en 1975. Les maisons en bois d'Adlenbach sont protégées depuis 1972. En 2004, les communes de L., Hätzingen et Diesbach, la commune scolaire de Hätzingen-L. et les communes d'assistance de L. et Hätzingen fusionnèrent pour former la nouvelle commune de L.


Bibliographie
– G. Heer, «Luchsingen und der Eschentagwen», in JbGL, 27, 1892, 8-57
– H. Blumer, Heimatkunde von Luchsingen, 21945

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / WW